Menu

Acceuil
Accéder au Forum Anthologie
Belle Voix
Biguine
Clarinettistes
Histoire de Rire
JazzMen
Mazurka
Necrologie
Nous Recherchons
Orchestres
Mon statut


Gilles SALA
Alias le chanteur de charme

Guadeloupéen né au Cameroun de mère pianiste et de père guitariste. Sa grand-mère était aussi musicienne et son grand-père chantait. Les parents du petit Gilles qui n'a que deux ans, décident de s'en retourner à la guadeloupe.
Il passe son adolescence à Pointe-À-Pitre. Passionné de chansons, il obtient d'animer une émission à radio guadeloupe. Afin de poursuivre ses études, il vient à la Martinique s'inscrire à " l'école des arts appliqués ", se faisant, il prend contact avec Anderson BAGOE et le groupe folklorique Martiniquais. Au bout de cinq années d'études et d'émissions radiophoniques ; la guerre 1939-1945 terminée ; il quitte la Martinique en 1947 pour des études supérieures à l'école de la rue d'ULMA à Paris. La grande capitale foisonne de musiciens antillais et guyanais, Gilles est dans son élément. Il peut faire " le bœuf " à l'occasion avec divers compatriotes.
Sa rencontre avec Ernest LEARDEE lui permet de faire son premier enregistrement " Haïti Chéri " qui sera un immense succès. En 1948, il rencontre le clarinettiste Loulou MOGERE. Ensemble, ils décident de faire un enregistrement au studio " Music Monde ". trois biguines et une mazurka sont sélectionnées :
  • Créole aux yeux si doux (du folklore antillais)
  • Ces zazous la (co-signé par Gilles SALA et LEARDEE)
  • Chouval cor lô cô tor (de Raymond DOMIQUIN) et
  • Piment zouezo une mazurka de (MOGERE).
La voix de SALA est chaude et appréciée. Cela lui procure des offres d'enregistrements. Il en fera au total environ cent cinquante. Sa chanson fétiche s'intitule " Kalou " une composition de Humberto TEXERA il voyage un peu en Europe. Durant un séjour en Allemagne, il compose et enregistre sur place deux titres " adieu mon rêve " et " te dire adieu ". La fameuse chanson de Marino MARINI, " la maman la plus belle du monde " a été aussi un de ses plus gros succès.

Dans le courant des années cinquante ; il se rend en Afrique et séjourne à Dakar et à Abidjan. Cela lui ouvre des horizons nouveaux. Il s'implique dans la musique africaine, et fait un énorme travail dans ce domaine. En 1983, il obtient une émission d'animation en direction de l'Afrique à " RADIO EUROPA1 " devenue peu de temps après " RADIO AFRICA N°1 " il y travaille encore de nos jours.
Peintre - photographe - graveur - poète et autres, Gilles SALA à consacré sa vie à mettre en exergue la valeur de l'homme noir. Il a reçu plus de deux mille artistes.

Quelques-uns de ses nombreux succès :

Maladie D'amour - Un Air d'Hawaï - Blues Mélodie - Adieu Foulard - Marie Des Iles - Une Echarpe De Mousseline - La Voyageuse - Le Diable Est Dans Ton Cœur etc. toutes ces chansons furent chantées tant à l'Olympia, qu'a Bobino, à l'Alhambra (Maurice CHEVALIER) et dans nombre de cabarets.
(Aude BAGOE)